#MonMétissageMTL, la web-série | «Se rapprocher et BÂTIR ENSEMBLE »

Les origines | Projet : «Se rapprocher et BÂTIR ENSEMBLE »

Nous sollicitons les acteurs et les citoyens du Quartier Ville-Marie et des alentours pour rendre visible le thème des relations interculturelles. Nous souhaitons échanger avec vous, en groupe, pour dresser le portrait de la diversité du Quartier.

Notre projet :

Notre projet : «Se rapprocher et BÂTIR ENSEMBLE » dans le cadre du Programme Montréal Interculturel (PMI). L’Hirondelle est en partenariat avec le Carrefour Saint-Eusèbe et Mécanisme Audiovisuel pour réaliser une web-série de quatre capsules documentant les relations interculturelles positives entre des citoyennes et des citoyens du quartier (québécois de longue date et nouveaux immigrants).

Notre objectif:

Notre objectif est de sensibiliser les citoyens et citoyennes de Montréal à la diversité ethnoculturelle, la lutte contre le racisme et toute autre forme de discrimination. Pour ce faire, nous souhaitons produire et diffuser des outils de communication pour sensibiliser la population et partager les expériences de relations interculturelles réussies vécues. Afin de susciter le dialogue citoyen sur le rôle des échanges interculturels dans la création de milieux de vie exempts de discrimination et racisme.

Qui est L’Hirondelle ?

À L’Hirondelle, notre mission est de faciliter l’accueil et l’insertion socio-économique des nouveaux arrivants et impliquer les Québécois dans la réussite de leur intégration à leur nouveau milieu de vie. L'Hirondelle s’emploie à accompagner les nouveaux arrivants à préparer leur succès social et professionnel. En leur offrant des conseils, le soutien et les informations nécessaires et pertinentes, les mieux adaptés à leur situation et à leurs capacités, nous les aidons à accomplir leur pleine potentialité pour ainsi prendre part au développement de Montréal.

De la planification à la réalisation | #MonMétissageMTL

Nous souhaitons ouvrir une porte sur les univers de notre métissage. Nous voulons inviter les Montréalais et Montréalaise à participer à construire le Montréal de demain, à partager avec nous leur métissage. Bref, que nous bâtissions ensemble nos univers.

Nous avons recruté quatre participants avec des profils différents, des parcours de vie différents, des rêves différents, mais avec la même volonté : construire leur identité.

Nous avons organisé deux rencontres d’exploration : l’une avec les participants, l’autre avec certains acteurs du quartier Ville-Marie.

Au courant du printemps 2018, nous tournons les capsules vidéo pour que l’été 2018 soit sous le signe du montage et de la réalisation afin de pouvoir vous proposer tout l’automne 2018 des rencontres-causeries hebdomadaires !

Découvrir la richesse du Quartier Ville-Marie

Lors de notre rencontre d’exploration avec certain acteur du Quartier Ville-Marie, nous avons eu le bonheur de découvrir une richesse incroyable protégée et encouragée par le l’esprit de famille du quartier.

Du dynamisme à chaque coin de rue :

« Que vous inspire en un mot : « se rapprocher et BÂTIR ENSEMBLE »? » :

Partager | S’entendre | Vivre ensemble | Les couleurs | L’interculturel | Concertation | Maillage | Éviter la ghettoïsation | Accueillir

À la question : « comment définissez-vous l’identité du Quartier Ville-Marie? », la salle est restée silencieuse quelque instant, il est difficile de répondre, les acteurs du quartier ne souhaitaient pas catégoriser les gens, mais au contraire mettre de l’avant la diversité sociale et culturelle, d’emploi et de nationalité. Ils ont insisté sur l’attractivité du quartier comme un point d’ancrage dans Montréal de par sa situation géographique et sa mixité.

« Comme un village qui brise l’isolement pour que l’esprit de la famille demeure ».

Puis nous leur avons demandé : « Quel est le visage de votre quartier? » une voix unanime s’est créer, une réponse poétique a jailli :

« Le quartier aux multiples visages, textures, couleurs et diversités.

Le quitter le quartier est un choix déchirant.

Car ici, nous prenons le temps de tisser ensemble une beauté collective ».

Alors, devinez comment ils ont décrit l’interculturelle ?

« Il est difficile d’utiliser les mots « relations interculturelles » parce que finalement elles sont partout : comment pouvons-nous aller plus loin pour entendre leurs voix? Notre héritage industriel et communautaire nous pousse à respecter les différences en créant des moments de rencontre. Notre quartier n’a cessé d’évoluer. »

Et la diversité ethnoculturelle?

Il y a une multitude de définitions de l’intégration, mais il y a un partage des codes culturels : donc une forme d’interculturelle

L’interculturel ne se traite pas individuellement; c’est un ensemble dans toutes les questions de société et les actions que l’on prend. C’est travailler avec les gens ici de la communauté, quel que soit leur « statut ». C’est lutter conne le racisme et la discrimination par des actions concrètes. C’est la création de tables de concertation pour prendre des mesures d’épaulement social.

Donnez-nous un exemple de dialogue citoyen?

Par exemple, le CRIC a un programme contre la discrimination et a fait la tournée des lieux de culte pour échanger, connaître et découvrir. Ce qui a donné lieu à des initiatives des communautés pour faire connaître leur culture et leur religion afin de démystifier, déconstruire les mythes pour unir et mobiliser le quartier pour leur quartier.

Images

Abonnez-vous à notre infolettre !